Baromètre du recrutement chez Taylor River sur le premier trimestre 2019

Durant le premier trimestre 2019, nous avons profité des mandats qui nous ont été confiés pour réaliser une étude auprès de nos candidats.  Nous avons ainsi interrogé un panel de 80 cadres, managers et dirigeants dans les fonctions finance, ressources humaines, digitales, commerciales et industrielles.

Le résultat de cette étude montre le dynamisme du marché de l’emploi pour ces personnes.

Sur l’ensemble de ces candidats :

  • 67% avaient au moins une autre piste par ailleurs,
  • 32% suivaient même plus de 2 pistes supplémentaires en parallèle.

Notre surprise a été de constater que le nombre d’opportunités proposées est quasiment le même pour les candidats en veille et pour les candidats en recherche active :

  • 70% des candidats que nous avons contactés par approche directe étaient aussi sollicités par ailleurs et suivaient déjà au moins un autre processus de recrutement initié de la même manière,
  • 65% des candidats en recherche active qui sont venus à nous par réseau et/ou en réponse à annonce, suivaient en parallèle au moins 1 autre piste supplémentaire.

Les conséquences de ce dynamisme nous amènent à devoir anticiper une augmentation du nombre de refus d’offres d’emplois de la part des candidats.

Nous avons atteint au taux de refus inédit de 41% sur les 3 derniers mois.

Grâce à une bonne proximité avec nos candidats et de la transparence mutuelle, nous avons été capables de rebondir sur de nouvelles pépites. Cependant, ces chiffres rappellent à quel point les candidats sont sollicités en ce moment. Les cabinets de recrutement ont une véritable responsabilité dans la réussite d’un processus de recrutement dans une période tendue comme celle-là.

Nos missions nous demandent une implication décuplée après la phase d’identification des profils et un suivi de nos candidats aux petits oignons !

Pour les entreprises qui recrutent, il est d’autant plus important de soigner sa marque employeur, d’insuffler un bon dynamisme dans les process de recrutement, d’avoir de bons parcours d’intégration puis d’insister sur l’intérêt de faire parfois des paris mutuels sur des profils atypiques.

 

 

Share

↓